FAQ (Foire aux questions)

L’article de Bondy Blog

L’article d’Awid en Français in English en Español

—————————————————————–

Au sujet du  Festival NYANSAPO:

Notre communiqué: Festival NYANSAPO : Avoir l’audace d’être une organisation noire politique et autonome

Nyansapo : De quelle couleur est le festival ? / Mrs Roots

Françoise Vergès : « La non-mixité fait réagir ceux qui détiennent le pouvoir car ils ont le désir de tout contrôler » / Jeune Afrique

« Nyansapo Fest », le festival afro-féministe qui fait polémique / NOFI

LA LICRA ET L’EXTRÊME DROITE UNIES CONTRE L’ORGANISATION D’UN FESTIVAL AFROFÉMINISTE / Le Muslim Post

Aux origines de la polémique sur le festival afroféministe Nyansapo / Libération

« Interdit aux Blancs »? Pourquoi le festival Nyansapo choisit la non-mixité / L’Express

Festival « afroféministe » : Anne Hidalgo annonce une « solution » qui consiste en ce qui était déjà prévu / Europe 1

Pourquoi l’afroféminisme crispe-t-il autant la France ? / Arte Info

Festival afroféministe : « Les dominants ont toujours imposé leurs vues » /L’obs

Black Feminist Festival in France Deemed Racist by Anti-Racist Orgs / Vice

Festival Nyansapo : dépasser le débat sur la non mixité et rencentrer la discussion sur le racisme / Le Blog de Joao

Que veut Mwasi, le collectif qui organise un festival avec des ateliers non-mixtes ? /Les Inrocks
 Un festival afroféministe avec des espaces réservés aux femmes noires fait débat  /La1ere France tv info
#JESOUTIENSMWASI : DÉCONSTRUCTION D’UNE POLÉMIQUE ÉCLAIR
Mise au point.  /La générale
Festival non-mixte à Paris : doit-on être choqué ?  /RTL

When an Afro-feminist festival defies white supremacy / Al Jazeera

Afro-Feminist Festival Organizers Call Out Paris Mayor For Accusing Them Of Racism / Huffpost Black Voices

Paris Mayor Backtracks After Calling for Black Feminist Festival to Be Banned / Time

Paris mayor may ban black feminist Nyansapo festival  /BBCNews
Paris mayor denounces black feminist festival because it is « forbidden to white people »  /MIC
PARIS MAYOR: BLACK FEMINIST FESTIVAL IS RACIST AGAINST WHITE PEOPLE  /Newsweek

Tribunes

Bas les masques / Maboula Soumahoro

Barrage républicain: la maire PS de Paris Anne Hidalgo, la LICRA et l’extrême droite / Tribune collective

La non-mixité, un outil politique indispensable / Rokhaya Diallo

Non à l’interdiction du festival afro-féministe NYANSAPO ! / NPA

Thread Twitter

Récap des attaques / Gottheblues

Qui sont ceux qui attaquent Mwasi/ Collectif Des Raciné.e.s

Sur la préparation du raid twitter de JVC contre MWASI / Mwasi-Collectif

Audrey Pulvar et ses errements / Joao Gabriell

Sur l’utilisation de Fanon, Cesaire, Rosa Parks contre l’anti-racisme / Joao Gabriell

Sur la dimension raciste des attaques subies par Mwasi / Joao Gabriell

La chronique de Jade Almeida  /Radio NeoQuebec
Grande gueule #6 NYANSAPO le festival Afroféministe de Mwasicollectif « interdit aux Blancs »  / La Toile d’Alma 

F.A.Q

Q: Que veut dire MWASI?

Mwasi veut dire “Femme” en Lingala, l’une des langues parlées dans les deux Congo. (et se prononce « MWA-SSI »)

Q: Qui peut entrer dans le collectif?

Les afrodescendantes, soit les Femmes cisgenres et trans Noires ou Métisses, qui s’identifient légitimement comme des noires ou métisses.

Q: Je suis métisse, l’un.e de mes parents est noir.e mais je n’ai pas l’air noire moi-même

Si tu t’identifies comme une Femme Noire et te sens en accord avec nos principes mais reconnaîs ton privilège de white-passing (passe-blanc) tu es la bienvenue dans notre collectif.

Q: Je suis originaire du maghreb, puis-je intégrer le collectif puisque je suis “africaine”

Comme il a été clairement défini dans sa charte, le collectif MWASI est accessible aux femmes africaines et afrodescendantes NOIRES, autrement dit, des femmes qui vivent dans leurs quotidien l’expérience de la négrophobie.  Notre non-mixité est un choix politique qui nous permet d’échanger et de  lutter entre personnes concernées.

Q: Je ne suis pas une Femme Noire ou Métisse, puis je entrer dans le collectif?

Non. Notre collectif est non mixte. Nous ne sommes pas contre les autres groupes raciaux. Nous échangeons sur la negrophobie ET la misogynie pour et par les personnes concernées, notre confort et nos luttes sont plus important.e.s que ta curiosité.. Toutefois si tu es en accord avec nos principes tu peux nous soutenir en étant présent.e lors de nos actions et évènements mixtes ou en faisant des dons.

Q: Je suis un homme, puis-je intégrer le collectif?

Notre afroféminisme n’est pas contre les hommes mais d’abord pour les Femmes Noires car notre  priorité est avant tout de choisir et définir nous-même les armes de nos émancipations. Pour le collectif MWASI, la non-mixité est une volonté politique qui permet de combattre les effets pervers de la domination masculine et du patriarcat. Cette lutte contre la mysoginoir/transmisogynoir  n’aurait pas de sens en la présence de membres du groupe dominant que sont les hommes. 

Toutefois, les hommes peuvent apporter leurs soutien en diffusant nos actions, notre page facebook et twitter auprès de leurs connaissances  et peuvent ponctuellement participer à des actions, lorsque nous participons ou organisons des événements en mixité.

Q: On vient tous d’Afrique à la base…

Nous ne négocions pas la non mixité… « Osez le féminisme » recrute

Q: Exclure les personnes non-noires c’est raciste et communautariste

Il n’y a aucune hiérarchisation des races dans Mwasi, nous revendiquons uniquement le droit d’avoir un espace entre nous où nous puissions nous sentir en sécurité, et où il nous est possible de mettre notre temps au profit de notre lutte plutôt que de le consacrer à de la pédagogie (en répondant par exemple aux nombreuses questions sur la non-mixité et l’existence ou la non-existence de l’oppression des hommes par les femmes et des blanc.he.s par les personnes racisées). Il est intellectuellement malhonnête de pointer du doigt le communautarisme des groupes opprimés dont le but principal est de lutter conte l’oppression, mais de ne pas évoquer le communautarisme dominant, celui des blanc.he.s, qui leur permet de conserver leur position dominante en société. 

Q: Etes-vous racistes anti-blanc.he.s?

 le racisme anti-blanc.he.s n’existe pas.

Sur la fragilité des blancs et l’impossibilité de leur parler du racisme

Q: Détestez-vous les hommes?

Non plus.

Q: Pourquoi écrivez les mots bizarrement avec des “.e.s”  à la fin des mots?

En grammaire comme dans la vraie vie, le masculin ne devrait pas dominer. L’ajout de terminaisons féminines dans les écrits en langue française est de plus en plus répandu chez les féministes. Il s’agit de contester la règle de grammaire archaïque qui veut que le masculin soit neutre et l’emporte sur tous les genres. 

Q: Comment entrer dans le collectif?

Il faut participer à nos diverses actions, annoncées sur la page facebook, sur twitter  ou sur ce site et aider à l’organisation et au déroulement de nos différents événements.

Il n’existe pas de statut symbolique, Mwasi est un collectif d’ACTIVistes. Nous organisons des événements, des manifestations, il y a beaucoup de tâches et de rôles à occuper, être membre du collectif signifie s’impliquer activement dans l’organisation et le fonctionnement de ceux-ci.

Q: Le collectif est-il reservé aux personnes LBTQIA+ (Lesbiennes, Bisexuelles, Trans, Queer, Intersexes, Asexuelles etc….)

Bien que composé de quelques membres LBTQIA+, le collectif compte également des femmes hétérosexuelles et/ou cisgenre noires ou metisses afrodescendantes. 

Q: Parler de races c’est raciste, il n’y a qu’une seule race, la race humaine.

Non, ce n’est pas le fait de parler de race qui est raciste mais le fait de les hiérarchiser entre elles … nuance. 

De plus, nos expériences de Femmes Noires nous confrontent quotidiennement à des discriminations liées à notre couleur de peau. Si le discours républicain et universaliste tente d’invisibiliser la race, nos vécus nous rappellent qu’elle existe politiquement et socialement.  

« La race, tout comme le racisme, existe et fonctionne de manière très efficace dans notre société.
La race est une fiction qui, une fois inscrite dans les corps, détermine les rapports sociaux, politiques et économiques. Nier cela constitue une violence et cette violence n’a que trop duré. »
_Maboula Soumahoro

Q: Vous devriez vous ouvrir et échanger avec les autres au lieu de rester entre vous et refuser de dialoguer

Aucun rapport, la non-mixité est interne à notre collectif.

Refuser de dialoguer et faire de la pédagogie avec certaines personnes ne signifie pas que nous ne dialoguons jamais et ne faisons jamais de pédagogie avec qui que ce soit. Cela signifie simplement que nous estimons être libres de choisir avec qui nous débattons, quand utiliser notre énergie pour le faire, et quand l’économiser. Nous ne pouvons répondre aux nombreuses injonctions à la pédagogie que nous recevons chaque semaine et nous préférons garder notre énergie pour des choses qui vont réellement nous servir. Nous considérons que les injonctions à la pédagogie sont une forme d’oppression où la personne dominante (blanche et/ou homme) exige de la personne opprimée, de démontrer de manière convaincante et détachée qu’elle est en effet victime d’une oppression. L’expérience nous a enseigné que les allié.e.s (les vrai.e.s) faisaient l’effort de s’instruire d’elleux-mêmes avant de poser des questions, et que lorsqu’iels posent des questions, elles ne sont ni chargées de sous-entendus ni de fausses équivalences.

Nous considérons que notre temps n’est pas à la libre disposition de tou.te.s les personnes en mal de débat ou avides de « conversations intéressantes ». Ces conversations ont souvent lieu de manière organique, impossible de réellement y échapper, mais il nous appartient tout de même de choisir quand nous souhaitons nous engager dans de telles conversations, répétitives pour nous, et surtout très épuisantes. Refuser de discuter avec UNE personne une fois ne signifie pas que nous ne discutons JAMAIS avec PERSONNE. Merci de comprendre cette idée très simple.

Non, c’est tout simplement Non. Sans ambiguïté, sans négociation, idéalement, sans justification.

Q: C’est pas comme ça que vous allez changer les choses

Ben si, et en plus ça marche déjà! (On disait LA MÊME CHOSE À MARTIN LUTHER KING, c’est comme ça qu’on sait qu’on est sur la bonne voie)

Q: Vos idées communautaristes sont extrêmes et dangereuses.

Dangereuses comment? Le féminisme n’a jamais tué personne par contre la négrophobie et la misogynie tuent tous les jours. Au pire ce que nous faisons ne sert à rien, au mieux nous y trouverons l’émancipation que nous cherchons.

Q: Etes-vous abolitionnistes?

Non, nous soutenons les Travailleuses du Sexe et nous nous battons pour leurs droits.

Q: Acceptez-vous les Femmes Trans?

Oui, nos soeurs Trans noires ou métisses afrodescendantes ou africaines sont les bienvenues si elles se sentent en accord avec nos principes.

Q: Acceptez-vous les hommes Trans?

Ce collectif est pour les femmes mais nous reconnaissons le grand nombre de raisons qui mèneraient des hommes Trans à nous joindre. Nous étudierons ainsi la question avec le temps nécessaire si des hommes Trans afrodescendants, en accord avec nos principes, demandent à joindre MWASI.

Q: Comment vous contacter pour une interview ou pour vous inviter à participer à un événement?

Pour contacter le collectif MWASI, nous vous invitons dans un premier temps à prendre connaissance de notre site en vue d’obtenir des informations essentielles sur notre collectif et ses valeurs. Vous pouvez nous contacter par email. Merci de bien vouloir, vous présenter et nous expliquer la problématique qui vous guide vers nous.  mwasicollectif(a)gmail(point)com pour des informations

infomwasi(a)gmail.com pour joindre le collectif

Il faut cependant prendre en compte le fait que nous recevons assez fréquemment des demandes de journalistes, chercheu.r.se.s, étudiantes et il nous est impossible de tou.te.s les rencontrer; c’est pourquoi nous proposons généralement des dates auxquelles nous faisons des actions et celles auxquelles nous les préparons afin de nous rencontrer. Le collectif n’est pas particulièrement intéressé par la visibilité dans les médias et nous n’acceptons que les interviews menées par des femmes ou personnes non binaires racisées, de préférence afrodescendantes (noires comme maghrébines) et refusons la majorité des demandes d’interviews ne se pliant pas à ces conditions. 

Notez que les emails démontrant une absence de recherche de la part de la/du journaliste seront ignorés.

Q: Je n’ai pas reçu de réponse à mon email/message facebook/Twitter?

Le collectif est composé de personnes bénévoles. Nos actions et l’entretien des différents comptes sur les réseaux sociaux, demandent énormément de temps et de disponibilité. Nous tentons de répondre à un maximum de messages mais cela n’est tout simplement pas toujours possible.  Idéalement, les personnes souhaitant rencontrer le collectif devraient nous rencontrer aux différents événements auxquels le collectif participe ou organise. Merci d’être compréhensi.f.ve .  

Q: Où et quand vous réunissez-vous?

Cette information, nous ne la partageons qu’avec les membres.

Q: Je ne suis pas d’accord avec tous les principes de votre manifeste mais je souhaite quand même joindre le collectif, est-ce possible?

Non. Les principes et les valeurs de MWASI ont été élaborés collectivement. Nous comprenons que certaines personnes ne soient pas en accord avec nous. Si c’est le cas nous les invitons à créer leur propre groupe ou se rapprocher de ceux avec qui ils sont en accord.

—————————————————————–

  1. Faut-il être lesbienne ou transexuelles pour rentrer dans votre groupe? Je suis métisse hétero; la lutte des femmes noires ne doit pas porter sur leur genre sexuelle, c’est de l’ordre du privé; sinon c’est un faux combat qui n’est que du vent

    Aimé par 1 personne

  2. Bonjour. Pour joindre le collectif il faut être une femme noire ou métisse.
    Cela dit la lutte des femmes noires de Mwasi porte sur les oppressions liées au genre et à l’orientation sexuelle. Notre collectif considère que le privé est politique. Les discriminations que subissent les femmes noires sont nombreuses et nous n’établissons pas de hiérarchie entre elles; notre collectif est intersectionnel. Cette foire aux questions permet de filtrer les personnes « gênées » par certains points sur lesquels nous ne faisons pas de compromis tels que l’approche intersectionnelle de notre lutte, pour ne citer qu’un point. Si la présence de femmes LBTQIA+ dans le collectif et l’intérêt porté à leurs lutte vous apparaît secondaire ou problématique, il n’y a pas de doute que votre vision de ce qui est un « vrai » ou un « faux » combat n’est pas compatible avec la notre.
    bonne continuation

    Aimé par 2 people

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :