Archives de Catégorie: Idées et réflexions

« Mississippi Goddam », le cri de rage de Nina Simone: Traduction et mise en contexte

Mississipi Goddam. Antibes, 24/25 juillet 1965

Dans cette chanson explicitement politique, Nina Simone parle du meurtre du militant Medgar Evers dans l’état du Mississippi et de la mort de quatre enfants lors de l’attaque d’une église noire par le Ku Klux Klan en Alabama.

Elle évoque sans détour sa rage, son indignation face à la ségrégation, aux discriminations quotidiennes que subissent les noir.e.s, et elle dénonce les critiques du mouvement pour les droits civiques qui somment à une modération des militant.e.s dans des discours moralisateurs et universalistes. 

Rappel chronologique du mouvement pour les droits civiques aux U.S.A

1776

4 juillet, la déclaration d’indépendance. Naissance des États-Unis d’Amérique

1861-1865

Guerre de sécession, conduisant à l’abolition de l’esclavage

1865

Création du Ku Klux Klan (KKK), organisation clandestine prônant la suprématie blanche

1896

L’arrêt de la Cour suprême Plessy v. Ferguson autorise les États qui le souhaitent à imposer des mesures de ségrégation raciale. De cette loi découlera la doctrine de l’apartheid à l’américaine est appelée « separate but equal » (séparés mais égaux).

1909

Création de la NAACP, la National Association for the Advancement of Colored People, association nationale pour l’avancement des gens de couleur

1914

Marcus Gravey lance son mouvement nationaliste noir

marche_1917

Marche de protestation silencieuse à New York organisée par la NAACP
contre les émeutes raciales à East St. Louis (Illinois), 1917.
Photo © Underwood & Underwood, N.Y.
Source : Library of Congress, Prints and Photographs Division, Washington D.C.

1917

2 juillet 1917  Une émeute éclate à East Saint Louis, Illinois; les travailleurs noirs réclament l’égalité des salaires avec les travailleurs blancs, en résultent 48 morts.

1930

Création de la NOI (Nation of Islam), organisation noire radicale se revendiquant d’une forme d’islamisme sans grand rapport avec les fondements de la religion musulmane

1947

Jackie Robinson, premier noir à jouer en Ligue majeure de Baseball

Jackie_Robinson_No5_comic_book_cover

Couverture de comic book de 1951

1951

Linda Brown élève noire résidant à Topeka au Kansas se voit refuser l’inscription dans une école blanche proche de son domicile et doit s’inscrire dans l’école noire distante de plus d’un kilomètre. Son père s’empare de la justice afin de contester la loi ségrégationniste

linda brown

Linda Brown

1954

L’arrêt de la Cour suprême Brown v. Board of Education déclare anti-constitutionnelle la ségrégation raciale dans les écoles publiques.  La ségrégation dans les écoles publiques des États-Unis d’Amérique  est donc révoquée.

1955

2 mars 1955 Claudette Colvin, 15 ans, refusa de laisser son siège à un passager Blanc dans un autobus de Montgomery, en violation des lois locales imposant la ségrégation raciale dans les transports publics.

1er Décembre 1955, soit 9 mois plus tard, Rosa Parks, entraînée par le Dr Martin Luther King Jr pour une reconstitution stratégiquede l’arrestation de Colvin, menée par une militante jugée apte à résister aux systèmes judiciaires et médiatiques. Cette manoeuvre fortement médiatisée signe le début du boycott des bus de Montgomery (Alabama).

Claudette_Colvin.jpg

Claudette Colvin, 1953.

1957

Création de la SCLC, la Southern Christian Leadership Conference, luttant pour les droits civiques dans un esprit de non-violence chrétienne, présidée par Martin Luther King

ségrégation_oklahoma

Un noir, buvant au refroidisseur d’eau, dans le terminal de tramway d’Oklahoma City, juillet 1939.
Photo © Russell Lee.
Source : Library of Congress, Prints and Photographs Division, Washington D.C.

1957-1959

À Little Rock (Arkansas), violente crise conduisant à l’abolition de la ségrégation dans les écoles

1960

Premiers sit-in à Greensboro (Caroline du Nord), action de protestation non-violente, qui s’étendra à travers tous les États-Unis et des premiers freedom rides, voyages dans des bus inter-États pour la déségrégation dans les transports.

greensboro sit-in.jpg

Woolworth sit-in. Joseph A. McNei, Franklin E. McCain, William Smith et Clarence Henderson au Woolworth lunch counter à Greensboro, Caroline du Nord.  (Courtesy of Greensboro News and Record)
14 novembre 1960, Ruby Bridges alors âgée de 6 ans, entre à l’école pour la première fois, devenant la première enfant noire scolarisée à la William Frantz Elementary School et la première enfant afro-américaine à fréquenter une école blanche en Louisiane. Légalement contrainte d’accepter l’enfant noire dans son établissement, la William Frantz Elementary School a été boycottée par les parents blancs, mais également la majorité du personnel qui a refusé d’accepter la petite Rudy parmi les autres élèves.

US_Marshals_with_Young_Ruby_Bridges_on_School_Steps.jpg

1961

Décret du président John F. Kennedy instaurant l’affirmative action (discrimination positive) pour lutter contre les discriminations raciales à l’embauche

1963

17 mars 1963, La Marche sur Washington pour les droits civiques réunit entre 200 000 et 300 000 personnes, Martin Luther King y fait son discours I Have a Dream.

MLK i have a dream.jpg

Premier hot summer (émeute raciale).Violences meurtrières à Birmingham (Alabama) après la déségrégation effective de quatre écoles.hot summer 1960

15 septembre 1963 à Birmingham en Alabama, un attentat perpétré par le KKK dans l’église baptiste de la 16e rue  tue quatre jeunes filles noire, Addie Mae Collins, Carole Robertson, Cynthia Wesley et Denise McNair, vingt-deux autres personnes sont également blessées.

alabama church bombing victims.jpg

Addie Mae Collins, Carole Robertson, Cynthia Wesley et Denise McNair

1964

Durant le Freedom Summer, campagne d’inscription électorale pour les Afro-Américains au Mississippi, meurtre de trois militants des droits civiques

freedom summer 1964.jpg

Adoption du Civil Rights Act interdisant toute forme de ségrégation dans les lieux publics

Malcom X crèe son propre mouvement nationaliste noir, the Muslim Mosque, Inc

1965

Assassinat de Malcom X

Les Marches de Selma à Montgomery (Alabama), une militante blanche est assassinée par le KKK

selma march 1965.jpeg

Hot summer de Watts (Los Angeles)

Adoption du Voting Rights Act, supprimant les tests et taxes pour devenir électeur

1967

L’arrêt de la Cour suprême Loving v. Virginia, déclare anti-constitutionnelle l’interdiction des mariages mixtes

Mildred_Jeter_and_Richard_Loving.jpg

Mildred et Richard Loving. 1967

1968

4 avril 1968, assassinat de Martin Luther King, suivi d’émeutes à Chicago, Baltimore et Washington

ségrégation- taxis

Taxis à Albany (Géorgie), 18 août 1968.

______________________________________

C’est en juillet 1965 que Nina Simone chante la chanson, « Mississippi Goddam » à Antibes.

En voici une traduction:

Le nom de cette chanson est  » Le Mississippi, bon sang  » et Je pense chacun des mots qui la compose.

L’Alabama m’a rendu folle de rage

Le Tennessee ma fait perdre le sommeil

Et tout le monde sait ce qu’il en est du Mississippi, bon sang!

 

L’Alabama M’a rendu folle de rage

Le Tennessee ma fait perdre le sommeil

Et tout le monde sait ce qu’il en est du Mississippi, bon sang!

 

Ne le vois-tu pas ?

Ne le ressens-tu pas ?

Ca flotte dans l’air

Je ne peux plus supporter cette pression

Que quelqu’un dise une prière.

L’Alabama M’a rendu folle de rage

Le Tennessee ma fais perdre le sommeil

Et tout le monde sait ce qu’il en est du Mississippi, bon sang!

C’est une chanson pour un spectacle, mais celui ci n’a pas encore été écrit.

 

La meute de chiens est a mes trousse,

Les petits écoliers sont en prison.

Un chat noir traverse ma route

Chaque jour me semble devoir être mon dernier.

 

Que dieu ait pitié de mon pays.

Nous aurons tous ce que nous méritons quand le moment sera venu

Ma place n’est pas ici

Ma place n’est pas là bas.

Je ne crois même plus aux prières

Ne me dis pas

C’est moi qui te dis

Moi et mon peuple on te parle juste de notre dû

J’y étais alors je sais

 

Il continuent à dire  » Allez-y doucement « 

Mais c’est justement le problème

 » Vas y doucement « 

Laver les vitres

 » Vas y doucement « 

Ramasser le coton

 » Vas y doucement « 

Il est biens connu que vous n’êtes que pourriture

 » Vas y doucement

Vous êtes de sale fainéants

 » Vas y doucement « 

Réfléchir, c’est pour les fous

 » Vas y doucement « 

Où vais je ?

Que fais je ?

Je ne sais pas

Je ne sais pas

Essaye juste de faire de ton mieux

Lève-toi et soit compté comme tous les autres

Car tout le monde sait ce qu’il en est du Mississippi, bon sang!

Je vous ai fait croire que je plaisantais n’est ce pas?

Les piquet de grêve

Le boycott des écoles

Il veulent nous faire croire que c’est un complot communiste

Tous ce que je veux c’est l’égalité

Pour ma soeur, mon frère et moi.

Oui, vous m’avez menti toutes ces années

Vous m’avez dit de laver et nettoyer mes oreilles

Et de parler très correctement, comme une dame

Et que vous arreteriez de m’appeler  » Sister sadie « 

Oh mais tout ce pays et emplis de mensonges

Vous allez tous mourir et tomber comme des mouches.

Je ne vous fait plus confiance.

Vous continuez à dire  » Vas y doucement « 

 » Vas y doucement « 

Mais c’est justement le problème

 » Vas y doucement « 

La dé-ségrégation

 » Vas y doucement « 

La participation de masse

 » Vas y doucement « 

La réunification

 » Vas y doucement « 

Faire les chose graduellement

 » Vas y doucement « 

Mais engendrer plus de tragédie

 » Vas y doucement « 

Comment peux tu ne pas le voir ?

Comment peux tu ne pas le sentir ?

Je ne sais pas.

Je ne sais pas.

Vous n’avez pas besoin de vivre à côté de moi

Donnez moi juste mon égalité.

Tout le monde sait ce qu’il en est du Mississippi

Tout le monde sait ce qu’il en est de l’Alabama

Tout le monde sait ce qu’il en est du Mississippi

Voila !

Droits civiques aux États-Unis : références bibliographiques

  • Je fais un rêve, les grands textes du pasteur noir, de Martin Luther King, Bayard Jeunesse, 2e édition 2008
  • Les Rêves de mon père : l’histoire d’un héritage en noir et blanc, de Barack Obama, Editions Presses de la Cité (format Poche) 2008
  • Malcolm X et Martin Luther King : même cause, même combat, de James H. Cone, Editions Labor et Fides réédition 2008
  • Freedom Summer : luttes pour les droits civiques, Mississippi 1964, de Doug McAdam, Editions Agone 2012
  • Les Noirs américains : des champs de coton à la Maison Blanche, de Nicole Bacharan, Editions Perrin 2010
  • Comprendre les États-Unis d’aujourd’hui, d’André Kaspi, Editions Perrin 2009
  • Histoire des États-Unis, de René Rémond, Presses Universitaires de France – PUF, réédition 2011
  • Codes noirs : de l’esclavage aux abolitions, d’ André Castaldo, Editions Dalloz-Sirey 2006

#7Novembre16H34 : Non, ceci n’est pas une mobilisation

On a eu mal aux yeux en voyant “les françaises” en introduction ( le texte de l’événement ainsi que le visuel ont été ensuite modifiés) : doit on rappeler que les domaines de l’exploitation salariale les plus féroces sont ceux où l’on trouve le plus de femmes racisées , très souvent de nationalité étrangères. Des domaines comme le ménage et la garde d’enfants où ces femmes sont les salariées de couples composées de femmes blanches…. #AlloSolidaritéFeminine

Oui parce qu’en France les travailleuses ne sont pas toutes françaises !

capture-decran-2016-11-07-a-14-43-34

Cette mobilisation est organisée par Les Glorieuses, nous vous laissons l’appréciation du projet ainsi que du champ lexical “féminisme-qui-fait-pas peur, gentil et cool”

“Lorsque Rebecca Amsellem (27 ans, économiste) et Alix Heuer (27 ans, spécialiste du numérique) entreprennent de diffuser à un large public une newsletter d’information alternative féministe, c’est pour créer “Les Glorieuses”. Le projet est conçu durant l’été 2015 et se concrétise fin septembre 2015 : il s’agit de briser les préjugés invétérés et de créer une newsletter hebdomadaire sur les intérêts politiques et culturels des femmes dans le monde. Sur un ton léger et positif, l’initiative se veut franche et sans tabou.”

Dans un staut Morgan

L’égalité salariale est une question sérieuse ( même si la finalité de la lutte est l’abolition du système salariale capitaliste), organiser une mobilisation qui se veut nationale et coordonnée, demande du temps, des réunions, des alliances, de la concertation.

Avec un minimum de préparation les organisatrices/teurs auraient eu la jugeote de ne pas choisir 16h34, heure à laquelle beaucoup de femmes salariées, sont déjà sur le chemin des sorties d’écoles, étant les plus nombreuses à temps partiel.

Une préparation aurait pu même permettre d’apporter du soutien aux salariées des PME/TPE/ où le rapport de force avec l’employeur est beaucoup plus compliqué, et qu’en est-il des personnes aux contrats précaires, qui pourront être sanctionnées par un non renouvellement dans un contexte marqué par le chômage.

C’est le type d’événement parfait pour un passage au Grand/petit/moyen journal, un encart dans Le Monde, voire si il est bien arrangé, pour faire des belles images (qui ne pourra pas être pire que la photo de couverture de cet événement) avec une élue surement PS. Et cela n’a pas manqué vu que Laurence Rossignol (la ministre fait des déclarations négrophobes, islamophobes et révisionnistes) qui a été solidaire de son gouvernement lors de la mobilisation contre la loi travail soutient l’initiative, tout comme … Marine Le Pen.

Pour vous, dans votre PME, qui êtes payé beaucoup moins que tou.te.s vos collègues parce que vous êtes une femmes racisées, vous qui faites 3 fois plus et dont on guette la moindre erreur, vous qui êtes dans les secteurs les plus pénibles, vous qui enchainez les micros contrats, vous qui êtes exclue de l’emploi pour votre hijab à cause de l’islamophobie, vous qui n’avais d’horizon que le smic … ben en fait, non pas vous.

Voilà ce que dit ce genre d’initiative totalement hors sol, car sans ce travail en amont d’organisation pas de solidarité possible pour protéger les plus vulnérables au travail.