Déclaration pour la Journée internationale des droits des femmes 2017

“L’âme de notre politique, est l’engagement à mettre fin à la domination” bell hooks,

DSC_0186

Se déploie autour du 8 mars toute la machine libérale de la dépolitisation des luttes féministes, cette année plus encore – au vu des enjeux de l’élection présidentielle, tout le monde y met son grain de sel. En tant que collectif afro-féministe, le collectif Mwasi inscrit sa lutte contre le patriarcat dans un anti-capitalisme pensé depuis les positions de “colonisé.e.s de l’intérieur” que nous subissons en France.

Nous réaffirmons la nécessité de renforcer et développer notre conscience politique par nos actions,  la réflexion sur les enjeux des luttes et théories politiques afro-féministes. Nous restons en lutte contre la négrophobie et affirmons notre droit à l’existence, la libération et au bonheur. #LesViesNoiresComptent

Nous réaffirmons notre intransigeance face la culture du viol, les violences conjugales et de leurs impunités qui sévissent en France, encouragé par l’Etat, sa police et sa justice mais aussi les médias et l’élite culturel françaises

Nous sommes déterminé.e.s à lutter contre toutes atteintes aux droits des femmes à disposer de leurs corps. Notre attention porte particulièrement sur la criminalisation de plus en plus fréquente de l’avortement en Europe.

Nous réaffirmons nos droits ABSOLUS sur nos corps dont nous n’avons pas honte. Qu’ils soient couverts ou non, nos corps ne sont pas des objets à exotiser, ne servent pas à quantifier notre niveau de liberté (Mangez vos mort les islamophobes) ou de respect de soi. Ce droit absolu s’applique aussi dans le cadre des violences médicales, notamment gynécologiques et obstétriques.

Nous réaffirmons notre mobilisation contre l’Etat réactionnaire raciste et (néo)colonial, qui produit l’Etat policier, le complexe industriel de la prison et les guerres impérialistes qui tuent et exploitent nos communautés – que ça soit en France, dans les colonies départementalisées, ou dans les pays du Suds.

Nous réaffirmons notre résistance contre le système économique de la suprématie blanche qu’est le capitalisme, et l’importance cruciale de cette question dans notre lutte féministe afin de viser une société sans classes. C’est pour cela que nous nous opposons à toutes célébrations de la féminisation des élites capitalistes. Travailleuses, chômeuses, précaires, nous sommes en solidarité avec les mouvements de grèves et contre le patronat.

Nous réaffirmons notre engagement dans les luttes politiques queer et trans révolutionnaires et décoloniales, et réaffirmons leur légitimité dans le mouvement social globale.

Nous tenons à rappeler tout notre mépris et notre dégoût face aux instrumentalisations du “féminisme” à des fins racistes et impérialistes ( fémonationalisme) par la team féminisme blanc. Vous voir plus intéressées de savoir si on entre dans les bars PMU qu’en école de médecine en dit long sur vos intentions. #ConseillereDeDésorientation

Nous encourageons nos sistas, à rejoindre des collectifs militants afin de travailler à l’abolition du système blantriarcal capitaliste. L’afro-féminisme militant se forge dans des collectifs (même si ils ne sont pas non-mixte, car nous savons que nous ne vivons pas tou.te.s dans des régions avec une forte communauté noire)

Nous nous engageons dans les débats et manifestations du 8 mars pour porter un discours afro-féministe révolutionnaire pour un changement radical de la société. Ce changement ne peut avoir lieu dans un cadre libéral qui pousse à l’individualisation plutôt qu’à la lutte collective.

– Mwasi-Collectif

Publicités

À propos de mwasicollectif

Nous sommes un collectif Afroféministe créé en 2014 par un groupe d’Africaines et Afrodescendantes noires qui ressentaient le besoin de fédérer, d’échanger et de s’exprimer sur les questions liées aux Femmes Noires. Ce collectif est non mixte car nous pensons être les mieux placées pour saisir les armes de notre émancipation. MWASI n’est ni contre les Hommes ni contre les autres groupes ethno-raciaux. En effet, ils pourront se joindre à nos actions en tant qu’Allié.e.s après concertation des membres du collectif.

Publié le 8 mars 2017, dans Déclarations. Bookmarquez ce permalien. Poster un commentaire.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :